Témoignage d’un bénévole de la Société de Saint-Vincent de Paul de Montréal

Le 8 avril dernier avait lieu la course aux œufs de Pâques à l’Hôtel Delta Centre-ville. Yves Lécuyer, président de la conférence de Repentigny et responsable du point de service L’Essentiel accompagnait deux familles. Voici comment il relate sa journée son aventure de Pâques avec deux familles et un employé attentionné au Delta Centre-Ville.

L’aventure de la course aux œufs de Pâques au Delta a commencé par la soirée de présentation des activités pour le 165e anniversaire de la Société, le 15 février dernier. Madame Louise Larivière, directrice du financement, était à notre table de travail. Elle nous a expliqué que l’Hôtel Delta Centre-ville voulait organiser une course aux œufs le jour de Pâques, et qu’on aimerait recevoir des familles référées par la Société. C’était une première pour eux. Les années passées, ils organisaient plutôt un dépouillement de cadeaux de Noël. À la blague, je lui ai dit que j’avais peut-être une famille de 12 ou 15 enfants à lui offrir. Elle a pris cette boutade au sérieux. C’est ainsi que tout a débuté…

Après m’être assuré de la présence de la famille Foisy-Lafleur, des deux parents et de leurs douze enfants, j’ai fait une recherche intensive dans notre fichier pour retracer une autre famille : la famille Poulin-Charneau a accepté l’invitation avec bonheur, ce qui complétait le petit groupe.

La famille Poulin-Charneau.
Photo : Yves Lécuyer

À 10 h 20, la famille Poulin-Charneau est arrivée la première et fut accueillie très chaleureusement par M. Pierre Duhamel, directeur adjoint de la restauration au Delta. Nous avons ensuite été reçus à la mezzanine par du personnel de l’hôtel qui a donné le coup d’envoi de la course pour les enfants. Les parents regardaient, ébahis, leurs enfants qui couraient un peu partout dans cette grande pièce ouverte. Une fois les chocolats débusqués, nous avons pris l’ascenseur pour aller faire un « tour de ville » dans le restaurant au 28e étage de l’hôtel.

Monsieur Pierre Duhamel, directeur adjoint de le restauration, en compagnie d'un clown et de certains participants.
Photo : Yves Lécuyer

Les enfants criaient de joie dans l’ascenseur vitré, le nez collé sur la paroi. Ils furent surpris de voir « un train entrer dans la grosse maison » (la place Bonaventure) ! Tout en haut, ce fut la surprise de voir Montréal sous un angle nouveau. Les parents écoutaient les propos explicatifs de M. Duhamel avec autant d’attention que leur progéniture, et ce fut la joie de voir un auguste faire des animaux en ballons ! Notre troupe a vu et participé à la création de leurs objets favoris : une coccinelle et une fleur de princesse. Ce précieux cadeau les suivra tout au long de la visite.

À 11 h 30, la famille Foisy-Lafleur s’est jointe à la famille Poulin-Charneau. Nous nous sommes dirigés au Bistro pour déguster un délicieux brunch servi par une gentille serveuse. À chacune des places, il y avait une sculpture en chocolat que chacun conserva pour le retour. Le chef cuisinier est venu nous saluer et a pris le temps de discuter avec les enfants de toutes les tables pour s’enquérir de la satisfaction de ses invités. Parfois gênés, parfois intrigués par le « costume et la coiffe du chef », ils réagissaient avec naturel à ses propos.

La famille Foisy-Lafleur.
Photo : Yves Lécuyer

Au sortir de table, nous avons dit au revoir à la première famille afin de nous concentrer sur la course aux œufs avec les douze enfants de la deuxième famille. M. Duhamel a eu la gentillesse d’inviter les deux plus vieux à jouer avec les ordinateurs de l’hôtel, qui, aux dires de ces derniers, étaient très rapides. M. Duhamel, en hôte d’expérience, nous a présenté son hôtel, l’organisation, la clientèle et les services offerts. Il a répondu à toutes les questions que nos jeunes ont pu lui poser. Au retour de toute la famille, ce fut l’au revoir et les mercis bien sentis de la part de tout le monde. Les parents ont été très touchés par l’attention de tout le personnel à leur égard.

Nous nous sommes quittés, conscients d’avoir vécu un événement important autant pour les adultes que pour la ribambelle d’enfants. Ce qui fut primordial, ce ne fut pas les cadeaux, mais la générosité, l’accueil et l’amour qui se dégageaient de la part du personnel du Delta. Vivre une telle expérience, même à 65 ans, nous fait comprendre le sens profond et véritable du partage. Dans un milieu où les signes de richesse sont évidents, où l’on voit une clientèle qui a plus que le nécessaire, il y a des gens capables de retrouver des valeurs fondamentales d’accueil et d’acceptation de l’autre dans son intégralité.

Le temps mis à cette organisation et surtout la disponibilité du cœur nous font percevoir que le Monde d’Ozanam ne relève pas du passé, mais qu’il est bien au présent, incarné dans notre vie montréalaise par un beau dimanche de Pâques, temps de vie nouvelle, temps de vie transformée par l’Amour.

Merci à tous les intervenants du Delta, du Conseil central de Montréal et des familles qui m’ont permis de toucher à l’Essentiel, à la Vie!

Yves Lécuyer
Président de la conférence de Repentigny
Responsable du point de service L’Essentiel

****

Les hôtels Delta de Montréal sont partenaires de la Société de Saint-Vincent de Paul de Montréal et offrent les salles pour la tenue des événements de l’organisme ainsi que d’autres services attenants. Nous remercions le Delta Centre-Ville pour cet accueil exceptionnel lors de la Course aux œufs de Pâques du 8 avril 2012. Un prochain événement aura lieu le dimanche 22 avril prochain alors que 650 bénévoles se rendront au Delta Centre-Ville pour assister au Brunch des bénévoles 2012.

Quoi faire cette fin de semaine à Montréal ? Don de vêtements au centre-ville.

 

Donnez et vous recevrez !

La présente campagne de financement de la Société de Saint-Vincent de Paul de Montréal tire à sa fin. Le public est invité à donner en ligne; un tirage permettra à deux personnes ayant fait un don entre le 23 et le 31 mars, de découvrir l’Île-du-Prince-Édouard cet été!

Du 23 au 31 mars, tous les donateurs, petits et grands, deviendront automatiquement éligibles pour un tirage. Le prix ? Un coupon de 500$ applicable pour tout produit relié à une vacance à l’Île du Prince Édouard. Il y aura deux heureux gagnants.

L’idée de jumeler tirage et don s’inscrit à l’intérieur d’une initiative de Montréal Office visant à faire connaître la destination auprès des usagers du centre-ville de Montréal; on en profite également pour solliciter le public à donner des vêtements sur place et de l’argent en se rendant sur le site Web de l’organisme.  Le tirage aura lieu le 2 avril 2012.


Quoi ? Quand ?

  • Don en ligne sur http://www.ssvp-mtl.org en aide à la campagne de financement 2011-2012 de la Société de Saint-Vincent de Paul de Montréal se terminant le 31 mars.
  • Don de vêtements, en se rendant coin Mansfield et de Maisonneuve, vendredi 23, samedi 24 et dimanche le 25 mars.

 

La Société de Saint-Vincent de Paul de Montréal gère plus de 40 comptoirs à Montréal, Laval et Repentigny. Les revenus provenant de la vente de meubles et de vêtements contribuent à fournir une aide alimentaire à plus de 150 000 personnes par année.  On peut faire un don par carte de crédit sur www.ssvp-mtl.org. Les dons par chèques sont aussi acceptés.

Premier retour sur la soirée-bénéfice

J’ai participé avec plaisir à la soirée-bénéfice « Une soirée sous les étoiles pour le Rêve d’Ozanam », hier soir, au Belvédère du Centre des sciences de Montréal.

Accompagné au piano, Richard Coutu livre un discours sur l'engagement.

Parmi les points forts de la soirée, on retrouve les nombreuses prestations offertes par le baryton Étienne Dupuis et des chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, le dévoilement du programme L’Art pour l’Art par mesdames Hélène DeSerres et Yolande Brouillard, le vibrant discours tout en musique livré par monsieur Richard Coutu et j’en passe. Je vous reparlerai dans les prochains jours de tout ça, mais en attendant, je voulais surtout vous rappeler que les oeuvres qui n’ont pas été vendues à l’encan silencieux sont exposées à l’Espace Adagio de l’Hôtel Delta Montréal jusqu’au 15 avril. Vous pouvez également les acheter sur place.

Hélène DeSerres a dévoilé le programme L'Art pour l'Art dans le cadre de la soirée-bénéfice du 20 mars.

L’argent amassé par la vente de ces oeuvres servira à financer le programme L’Art pour l’Art, une initiative de la Société de Saint-Vincent de Paul de Montréal, qui vise à donner à des jeunes en difficulté d’adaptation et d’insertion des outils pour mieux évoluer dans le monde, que ce soit à l’école ou à l’extérieur. Chaque « acte » posé par les participants au programme L’Art pour l’Art deviendra une expression artistique.

Les oeuvres offertes pour l’encan étaient signées par:

  • Lucie Alègre
  • Myriam Bardoul
  • Yolande Brouillard
  • Richard Caplette
  • Francine Denault
  • Hélène DeSerres
  • Michel Gamache
  • Christine Gribbin
  • Yvon Latreille
  • Winston McQuade
  • Ani Müller
  • Richard Montpetit
  • Jeannette Perreault
  • Lili Richard
  • Armand Vaillancourt
  • Anne Villeneuve

Certaines sont toujours disponibles. C’est donc un rendez-vous au Delta Montréal : 475, avenue du Président-Kennedy.

Photos : Julien Boisseau

Delta Hôtels et Villégiatures : un partenaire important de la SSVP-Montréal

 

Placée sous le thème de l’art, la soirée-bénéfice « Une soirée sous les étoiles pour le Rêve d’Ozanam » proposera aux participants une occasion unique d’acquérir des œuvres d’artistes-peintres québécois qui seront mises aux enchères au profit d’un nouveau programme d’art thérapie conçu pour les jeunes en milieu défavorisé.

Les œuvres qui n’auront pas trouvé preneur le 20 mars seront, dès le lendemain, exposées à l’Espace Adagio de l’hôtel Delta Montréal.

J’ai eu l’occasion de poser quelques questions à Marie Josée Bouchard, directrice des Ventes & Marketing du Delta Montréal sur l’implication de l’entreprise auprès de la Société de Saint-Vincent de Paul de Montréal. Voici ce qu’elle m’a répondu.

 

Le Delta a accepté de soutenir la Société de Saint-Vincent de Paul de Montréal cette année. Pourquoi?

Delta Hôtels et Villégiatures s’est donné la mission, il y a quelques années, de s’investir dans ses communautés et d’encourager à ses employés et associés à développer des liens durables et un sentiment d’appartenance à leur communauté.

Les hôtels Delta du Québec travaillent en partenariat avec la SSVP-Montréal dans le cadre du Noël des Enfants depuis déjà 6 ans. Cette fête annuelle a permis de faire vivre une fête de Noël magique à plusieurs enfants en provenance de milieux défavorisés.

 

De quelle façon vous impliquez-vous?

Nous avons décidé cette année de faire évoluer notre partenariat avec la SSVP-Montréal et de contribuer à promouvoir le 165e de la Société. Notre participation s’inscrit dans le cadre de commandites en espace de réunion ou pour conférence de presse et en services d’hébergement ou de nourriture, selon le calendrier d’activités proposé par la SSVP-Montréal et selon ses besoins spécifiques.

 

Du 22 mars au 15 avril, les oeuvres de l’encan silencieux seront exposées au Delta Montréal. Pourquoi est-il important pour vous de faire la promotion de l’art?

Le Delta Montréal dispose d’un espace d’exposition magnifique sur sa mezzanine baptisé, il y a déjà quelques années, l’Espace Adagio.

La mission première de ce superbe espace est la promotion des oeuvres de peintres québécois émergents. Encourager la promotion de l’art et de talentueux artistes de chez nous s’inscrit encore une fois de belle façon dans la mission de l’entreprise… développer l’appartenance à notre communauté.

 

L’engagement communautaire prend donc une grande place dans la philosophie de votre entreprise. Soutenez-vous d’autres causes communautaires ou l’avez-vous déjà fait?

Plusieurs autres organismes et causes communautaires sont soutenus par les hôtels Delta et ses employés/associés à travers le Canada, dont notre partenaire national : Habitat pour l’humanité.

+++

La soirée-bénéfice « Une soirée sous les étoiles pour le Rêve d’Ozanam » aura lieu le 20 mars 2012 à 18 heures, au Belvédère du Centre des sciences de Montréal.

Pour acheter vos billets :
Louise Larivière
financement@ssvp-mtl.org
ou 514 526-5937 poste 128

Prix du billet : 300 $ par personne. Table de huit personnes : 2 500 $. Des reçus seront remis.

Plus d’informations sont disponibles ici.

Invitation – Festin de fruits de mer

La SSVP Saint-Jean est active toute l'année pour répondre à une hausse annuelle des demandes. Cette année, l'organisme espère obtenir 350 000$ dans le cadre de sa campagne annuelle de financement. Photo : «Vue du centre-ville de Saint-Jean-sur-Richelieu», Guillaume Prévost.

 

C’est le 12 mai prochain, au Pavillon Dextraze du Campus du Fort Saint-Jean ( 15 rue Jacques-Cartier Nord, Saint-Jean-sur-Richelieu), que se tiendra la toute première édition du « Festin de fruits de mer ».

 

Sous la présidence d’honneur de Robert Paquette de la pharmacie Uniprix Louise F. Paquette en en partenariat avec la Corporation du Fort Saint-Jean, l’événement est organisé au profit de la Société de Saint-Vincent de Paul de Saint-Jean.

Ce festin propose aux amateurs de fruits de mer de se régaler d’un succulent repas gastronomique proposant près de 15 plats différents tels que : vol-au-vent aux fruits de mer, crabe des neiges, crevettes fraîches, crevettes frites, cuisses de grenouilles, moules marinières, fesse de bœuf, cochon braisé, salade de crevettes de Matane, plusieurs salades d’accompagnement, pomme de terre au four, riz aux légumes, crudités et trempette, table à pains et table à desserts. Un homard bouilli et un homard grillé ainsi qu’un demi-litre de vin par convive accompagneront le repas. En soirée, un encan d’envergure, musique et danse agrémenteront la soirée.

L’objectif de cette soirée est de 20 000 $.  Cet objectif s’inscrit dans la campagne annuelle de financement de la SSVP de Saint-Jean dont la cible est de 350 000 $. Grâce à cette somme, la SSVP poursuivra sa mission de soulager la pauvreté par la distribution de denrées alimentaires à plus de 3 200 personnes de Saint-Jean, ce nombre étant en croissance d’une année à l’autre.

Il est possible de se procurer des billets dès maintenant, au coût de 100 $ l’unité. Hâtez-vous : les billets sont en quantité limitée!

Pour information ou pour achat de billets:

Société de Saint-Vincent de Paul de Saint-Jean
150, rue Laurier (Saint-Jean-sur-Richelieu)
450-358-1222
www.ssvpstjean.org

Étienne Dupuis fera revivre Frédéric Ozanam

La soirée-bénéfice « Une soirée sous les étoiles pour le Rêve d’Ozanam » qui aura lieu le 20 mars prochain se place sous le thème de l’art. Tout au long de la soirée, plusieurs événements artistiques prendront place, notamment grâce à la participation de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal qui nous réserve des prestations surprises. Membre de l’Atelier lyrique il y a quelques années, le baryton Étienne Dupuis participera aussi à la soirée en faisant revivre Ozanam à sa façon.

Entre autres connu pour son interprétation de Johnny Rockfort dans la version opératique de Starmania, Étienne Dupuis a participé à de nombreux opéras, tant à Montréal qu’en Europe. J’ai eu le plaisir de lui parler alors qu’il était à Victoria où il fait partie de la distribution de l’opéra Carmen.

Étienne, vous avez accepté de participer à notre soirée-bénéfice. Pourquoi avez-vous voulu vous impliquer de cette manière?

Pour moi, chanter, c’est avoir la possibilité de faire vivre des émotions particulières aux gens, c’est leur permettre de s’évader le temps de la représentation. Quand j’ai la chance de le faire au profit d’un organisme, c’est encore mieux!

Il faut savoir qu’à la base, c’est le même processus : je répète un spectacle avec la même rigueur, que ce soit dans le cadre d’une soirée-bénéfice ou d’un opéra. Dans le cas d’une soirée-bénéfice, je fais mon travail, tout en pouvant aider d’une certaine façon en même temps ; c’est merveilleux!

Et pourquoi avoir choisi la Société de Saint-Vincent de Paul?

Je connais la SSVP depuis que je suis tout petit. À cette époque-là, je me souviens qu’on avait donné des meubles à la Société. Ceci étant dit, la SSVP est un organisme qui est là depuis longtemps et qui devrait rester. C’est un exemple d’altruisme pur, il faut qu’il survive!

Ce n’est pas la première fois que je m’engage de cette façon : lorsque je suis disponible, j’accepte toujours de participer à des événements-bénéfices. Je m’implique entre autres régulièrement pour l’ARAM, qui est une fondation qui m’a beaucoup aidé alors j’essaie de leur rendre la pareille, et pour les Jeunesses Musicales du Canada.

Finalement, comment voyez-vous votre rôle pour la soirée-bénéfice du 20 mars?

J’aime les défis! Pour la soirée-bénéfice, Louise Larivière, directrice du financement à la SSVP-Montréal et moi, avons eu des idées qui sortent des sentiers battus. Je vais proposer un répertoire plus populaire, en lien avec le rêve d’Ozanam. Ça devrait être très intéressant!

Journées de la persévérance scolaire

Saviez-vous que les Journées de la persévérance scolaire se déroulaient en ce moment dans 14 régions du Québec? Sur le site officiel de l’événement, on peut lire :

Cette année encore, plusieurs centaines d’activités ont été organisées à travers le Québec. L’objectif? Mobiliser et activer la communauté autour des jeunes pour leur parler d’efforts, de persévérance, des risques du décrochage scolaire et des avantages d’un diplôme. Mais il s’agit aussi de rappeler à la population que la persévérance scolaire, c’est l’affaire de tous et que chaque jeune a besoin d’encouragements quotidiens.

Dans le cadre de ces Journées, la Société de Saint-Vincent de Paul est heureuse d’annoncer que, grâce à Opération Bonne Mine, un programme dont les objectifs rejoignent ceux des Journées de la persévérance scolaire, plus de 230 élèves de cinq écoles situées dans des secteurs défavorisés vivront des expériences inoubliables. Ces élèves feront un séjour en nature; d’autres des visites de sites historiques ou des activités sportives.

+++

Pour en savoir plus :

Opération Bonne Mine (Montréal)

Opération Bonne Mine (page Facebook)

Société de Saint-Vincent de Paul – Conseil provincial du Québec (cliquez sur « Activités » pour en apprendre davantage sur Opération Bonne Mine)

Journées de la persévérance scolaire (site officiel)

Journées de la persévérance scolaire (blogue de Montréal)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.